Attrapeurs de rêves

/Attrapeurs de rêves

Attrapeurs de rêves

Je vous emmène dans les plaines du Grand ouest pour quitter le temps maussade de la Bretagne. Je rêve d’une journée sans pluie, sans vent, juste le soleil pour profiter de gambader dans la nature et de réaliser des articles de blog sans être obligé d’être humide de la tête au pied. Donc aujourd’hui je suis resté au chaud pour vous concocter une activité nature dans votre salon.  Je vous propose une bonne sieste près de votre cheminée ou d’un radiateur, mais avant de vous endormir vous pouvez confectionner votre attrapeur de rêve pour un doux sommeil.

La légende des attrapeurs de rêves :

D’origine obijwé, il se racontait  qu’une femme araignée, veillait sur les enfants pendant leur sommeil. Lorsque le peuple obijwé s’est étendu jusqu’aux confins de l’Amérique du Nord, il lui est devenu difficile d’atteindre tous les enfants. Elle a demandé aux mères et grands mères de tisser des toiles magiques, pour protéger les enfants. Ces toiles protégeaient les enfants en attrapant les mauvais rêves. Les attrapeurs de rêves sont accrochés du côté où le soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles et les fils de la toile.

 

Les Etapes pour confectionner un attrapeur de rêves :

Munissez-vous :

  • D’une cordelette d’environ 4 m
  • D’une branche souple comme du saule, noisetier, fragon, …
  • De Plumes
  • De cordelette de différentes couleurs

 

  • Commencez par réaliser un cercle avec votre branche, pas plus grand que votre main.

 

  • Tressez la branche sur toute la longueur pour que celle-ci devienne solide.

  • Commencez à faire un nœud simple avec la cordelette autour de votre cercle.
  • A environ 3 cm de votre nœud, vous devez enrouler tout en repassant la corde par la gauche pour que le fil soit fixe. Vous pouvez vous aider de la photo 😉

  • Recommencez l’opération jusqu’à arriver à côté de votre premier nœud.
  • Vous devez recommencer l’opération sur les sections de ficelle que vous venez de créer.
  • Vous pouvez vous arrêter dès que visuel vous plaît mais n’oubliez pas de faire un nœud pour bloquer la ficelle.

  • Pour agrémenter votre toile d’araignée vous pouvez enrouler de la ficelle de couleur et rajouter des plumes.

 

Il ne vous reste plus qu’à choisir un endroit pour l’accrocher et à passer une bonne nuit.

Je vous dis à très vite et faites de beaux rêves !

2018-02-14T16:25:20+00:00

One Comment

  1. Tina Cifuentes 21 juillet 2018 at 16 h 37 min - Reply

    Dans la vie, il faut être heureux avec ce que l’on a sans s’en contenter.

Laisser un commentaire