Aujourd’hui, bricolage : nous allons fabriquer un nichoir

/Aujourd’hui, bricolage : nous allons fabriquer un nichoir

Aujourd’hui, bricolage : nous allons fabriquer un nichoir

Aujourd’hui, c’est bricolage : nous allons fabriquer un nichoir et plus particulièrement un nichoir en forme de boite aux lettres. J’en ai réalisé quelques uns à l’occasion des remerciements pour mes contributeurs. Plusieurs espèces ont en effet besoin de ces sites de nidification artificiels car leurs habitats naturels s’appauvrissent : les haies et les arbres morts disparaissent, les façades des nouveaux immeubles sont lisses et hermétiques, les vieux tas de bois et les ronciers sont éliminés et les murets sont détruits. Même si la pose d’un nichoir ne permet pas de compenser cette tendance, elle constitue un geste pour nos amis ailés.

Je vais vous détailler ici toutes les étapes pour réaliser un nichoir à la fois simple à confectionner et très peu onéreux.

Les matériaux :

  • Une planche de bois
  • 18 clous
  • 4 petites vis
  • 2 charnières
  • 2 crochets à visser
  • Un morceau de fil de fer

Les matériels :

  • Une scie
  • Un marteau
  • Une visseuse ou un tournevis
  • Une perceuse avec une scie cloche
  • Papier à poncer

1°) Choisir son bois :

Pour choisir son bois c’est assez simple : l’épaisseur de la planche doit faire minimum 1.5cm d’épaisseur. Si ce n’est pas le cas, les oiseaux ne viendront pas car leur petite cabane ne sera pas assez isolée. Il est important de ne pas choisir des bois traités comme de l’autoclave. S’il y a une règle à respecter, c’est bien celle-ci. En effet aucun produit chimique ne doit se trouver à l’intérieur ou même à l’extérieur du nichoir.

2°) La découpe du bois :

Voici le plan du nichoir : plan(cliquer sur le lien pour télécharger le plan)

Tracez votre plan sur la planche tout en optimisant la place pour avoir le moins de chute possible. Faites bien attention à l’épaisseur de votre scie.

3°) Ponçage

Vous pouvez poncer les surfaces qui ont été découpées. Pour donner plus de style à cette petite maison de caractère, rabotez  les angles extérieurs du toit.

4°) Trou d’envol

Le trou d’envol détermine le choix de l’espèce qui viendra nicher. Pour ma part, j’ai choisi de  réaliser ces nichoirs pour des mésanges.

Donc 28 mm de trou d’envol est une circonférence adaptée pour les mésanges bleues, huppées, noires, nonnettes mais l’espèce de ces petits locataires dépendra de l’endroit où vous habitez. Ne vous inquiétez pas il y aura toujours un couple de mésange en ville ou en campagne qui affectionnera ce petit logis.

5°) Assembler les planches

Rien de plus simple. Pour commencer, vous devez assembler le fond (petite planche) avec l’arrière du nichoir. Recommencer cette opération avec chaque planche. Choisissez des clous à tête d’homme pour qu’ils soient le moins visible possible.

6°) Les charnières

Pour assembler les charnières avec l’arrière et le toit, choisissez des petites vis qui ne craindront pas les intempéries.

7°) Crochets

Les crochets sont là pour plaquer le toit au support avec l’aide du fil de fer.

Voilà, le nichoir est prêt à être installé dans votre jardin ou sur votre balcon. Pour avoir toutes vos chances d’accueillir vos premiers pensionnaires,  je vous ai préparé une fiche pour bien installer vos nichoirs. Il est important de suivre tous ces conseils sinon personne n’y viendra se réfugier.

Voici la fiche conseils : Conseils pour bien installer votre nichoir
Fiche conseils de ornithomedia.com

Si vous n’êtes pas convaincu sachez qu’un couple de mésanges bleues et ses petits consomment quotidiennement environ 500 proies, ce qui représente, à la fin de l’année, 10 000 insectes dévorés.

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures avec Nature et Sac à Dos.

2017-09-13T18:53:58+00:00

Laisser un commentaire